Djibouti

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

La vie a repris son cours normal ces jours-ci dans la capitale et les régions de l’intérieur. Les rues y sont plus animées aux heures diurnes. Les djiboutiens vaquent paisiblement à leurs occupations. Nombreux sont les salariés des secteurs public et privé qui se réadaptent aux horaires habituels de travail, de 8H à 17H. Ces journées continues de travail sont éprouvantes pour les organismes éprouvés des fidèles croyants qui observent les six jours de jeûne facultatif  après l’Aïd El Fitr. Moins longues sont aussi les nuits de cette minorité faute de veillée religieuse du Ramadan. C’est le cas de le dire pour la majorité de nos compatriotes. Lesquels ont renoué avec leurs habitudes de consommation. Qu’il s’agisse de l’alimentation, du divertissement, et des loisirs.

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Sous l’égide du Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Hassan Mohamed Kamil, la direction en charge des centres de Développement Communautaires (CDC) a procédé lundi dernier à la remise de plusieurs dizaines de livres composés de deux ouvrages, au bénéfice des CDC de Djibouti-ville et des chefs-lieux des cinq régions. L’événement s’est déroulé dans la grande salle de réunion au Stade Gouled. Et ce, faut-il préciser, en présence de la directrice des CDC, du directeur des régions, de la présidente de la caravane des livres, et la directrice de la librairie Victor Hugo. Les deux ouvrages qui composent ce lot de livres acheté par le SEJS, sont « ISMAIL OMAR GUELLEH L’HISTOIRE DE DJIBOUTI » et  «DEBOUT L’ARTISTE ». Pour le premier ouvrage, au-delà de l’incitation à la lecture, il s’agit de faire connaître aux jeunes, l’histoire de leur pays relaté par un citoyen Djiboutien et son évolution, ainsi que la biographie de notre cher Président Ismaïl Omar Guelleh, dont la stature se situe dans la lignée des grands hommes qui ont marqué le cours de l’histoire. Ceux-là même qui ont contribué à la promotion de l’intérêt général et de l’épanouissement de leur peuple, contrairement à ceux qui […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

C’est pour la première fois dans l’histoire de la République de Djibouti qu’un haut cadre de la  Fédération Djiboutienne de Football (FDF) est nommé au poste de commissaire de match lors de  la Coupe du Monde 2018 de la FIFA que la Russie abrite. L’heureux élu n’est autre que le président de la FDF qui est également membre exécutif de la CAF. Citons en l’occurrence Souleiman Hassan Waberi. Il a désigné  comme commissaire de match de la coupe du monde de football par l’organe exécutif de la FIFA. Son rôle est donc de superviser et diriger les matchs d’ouverture, toutes les autres rencontres officielles, et la finale de cette prestigieuse compétition qui vont se dérouler dans les deux grands stades de Moscou, à savoir  Loujniki et Petersburg. Il s’agit là d’une distinction accordée à la République de Djibouti par l’instance Internationale la FIFA, partenaire privilégié de notre jeune fédération de football, qui fournit des efforts inlassables pour accompagner le développement du football national. Le 14 juin 2018 à 18h00 Gmt, le premier match (match n°1) mettant en lice la Russie, pays organisateur, et  l’Arabie Saoudite au stade Loujniki a été présidé par Souleiman Hassan Waberi. Et ce en qualité de […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Comme à l’accoutumée, la région de Dikhil s’apprête à célébrer avec faste les festivités du 41ème anniversaire de l’Indépendance Nationale. En effet, les préparatifs ont d’ores et déjà commencé depuis quelques jours, dans le but de contribuer au succès de cette fête, la plus importante de l’histoire nationale. Le préfet de Dikhil, Mohamed Cheiko, ne lésine pas sur les moyens pour que cet événement soit célébré avec faste et dans une allégresse totale. Toute la ville est déjà dans l’ambiance de la fête nationale, à travers des travaux d’embellissement de la ville, notamment le nettoyage des rues, le pavage des voies et artères principales, le  badigeonnage des façades, …etc.

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Le président de la commune de Balbala, Waberi Nour, a réuni lundi dernier du beau monde au « city hall », sis dans la zone périphérique de la capitale. Et ce à la faveur d’un iftar collectif qui marquait le temps de l’apaisement suite aux propos virulents que certains élus communaux ont tenus à l’encontre du président de la commune de Balbala sur les réseaux sociaux. Ces moments de recueillement et de partage se sont déroulés en présence de plusieurs membres du gouvernement. Citons en l’occurrence le ministre de la Justice, Moumin Ahmed Cheikh, le ministre de l’Economie et des Finances et également secrétaire général du RPP, Ilyas Moussa Dawaleh, le ministre du Budget, Bodeh Ahmed Robleh, et le ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis. Les quatre acteurs de l’Exécutif ont successivement pris la parole au micro. Ce faisant, ils ont évoqué les exigences morales inhérentes au mois béni du Ramadan. Ils ont appelé au dépassement de la vaine polémique qui  a opposé les élus locaux. Ils ont aussi souligné l’importance que revêt la fermeture de cette parenthèse pour les élus communaux de Balbala afin que chacun d’entre eux puisse remplir son rôle. En clair, les membres du […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

« Assurer la viabilité du PCI » À la fin des années 1990, il y a eu un soutien massif en faveur de l’élaboration d’un nouvel instrument normatif parmi les États membres de l’UNESCO, en particulier de ceux d’Asie de l’Est, d’Afrique et d’Amérique latine. En 2001, les organes de l’UNESCO ont donné instruction au Secrétariat d’organiser une réunion intergouvernementale destinée à parvenir à un consensus sur le texte « d’un avant-projet de convention internationale ». Le patrimoine immatériel comporte souvent des éléments matériels qui y sont associés (lieux, édifices, objets, matériels, costumes, instruments) et la majeure partie du patrimoine matériel a des pratiques ou des valeurs immatérielles qui s’y rattachent. Bien que les patrimoines matériel et immatériel soient souvent étroitement liés, les États membres de l’UNESCO ont décidé qu’il était nécessaire de mettre en place une Convention distincte pour le PCI et sa sauvegarde. Les principales motivations de cette prise de position étaient que l’amendement de la Convention du patrimoine mondial pour y inclure le patrimoine immatériel serait très difficile à obtenir, que les définitions du patrimoine mondial ne correspondaient pas aux idées que se faisaient les États membres sur la définition du PCI; et que les mesures envisagées […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Le ministère des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs et le bureau régional de l’organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) ont organisé au Palais du Peuple un atelier de quatre jours qui permettra aux participants d’avoir une idée sur les textes fondamentaux de la convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel que notre pays a ratifié en 2007. Lancé lundi matin par le ministre Moumin Hassan Barreh, une conseillère régionale sur le programme culturel de l’UNESCO, Karalyn Monteil, et un expert international d’origine mauritanienne,  Mohamed Lemine, sont chargés d’animer les travaux de cet atelier. En 2003, la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la Science et la Culture (UNESCO) a adopté la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui est entrée en vigueur en 2006. Notre pays a ratifié cette convention en 2007. Suite à cette ratification, le ministère en charge de la culture a rassemblé une quarantaine de personnalités, dont des chefs coutumiers, des membres de la société civile, des représentants de l’ONTD, des enseignants-chercheurs à l’université de Djibouti, des élus régionaux, des représentants des ministères de la communication, de l’environnement, des […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

L’académie de police Idriss Farah Habaneh a abrité hier une formation destinée aux policiers djiboutiens. Cette formation, offerte par un expert juridique porte essentiellement sur la cybercriminalité. La lutte contre la cybercriminalité constitue un enjeu majeur pour tous les pays. Confrontés à l’omniprésence des réseaux sociaux, les jeunes demeurent des proies faciles face aux prédateurs sexuels qui utilisent des fausses identités. C’est dans ce contexte, que l’académie de police Idriss Farah Abaneh abrite depuis hier une formation destinée aux policiers djiboutiens. D’une durée de six semaines, cette session d’apprentissage a pour objectif de permettre aux services de police djiboutiens d’acquérir les connaissances nécessaires en matière informatique et numérique, mais également dans les outils  d’investigation numérique et de recherche de preuves. Les policiers djiboutiens seront également formés dans le domaine des traitements numériques, des ordinateurs, des téléphones ainsi que tous les autres appareils électroniques. Pour l’expert juridique, la cybercriminalité et la délinquance utilisent de plus en plus ces moyens numériques. Il s’agit donc de comprendre les différentes méthodes utilisées pour commettre ces infractions. « Les policiers auront désormais les  connaissances  nécessaires pour leur permettre d’effectuer des investigations poussées sur les équipements numériques tels que les téléphones et les ordinateurs», a-t-il précisé. […]

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Le président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, a reçu lundi dernier le Directeur Général de l’Agence Nationale des Systèmes de l’Information de l’Etat (Ansie), Moustapha Mohamed Ismaël. Celui-ci était accompagné du directeur de la sécurité de l’Ansie, Ibrahim Yonis Omar. La rencontre s’est déroulée en présence du conseiller politique du président de l’Assemblée nationale, Ilmi Moussa Hassan, et du directeur de la documentation et de l’expertise technique au sein de l’hémicycle national, Mohamed Souleiman Miyir. Il a ainsi été question de  l’utilisation de la plate forme (data center) de l’Ansie permettant d’assurer un hébergement sécurisé des applications numériques de l’Assemblée nationale. Citons, entre autres, le portail et la messagerie du Parlement. Les deux parties ont évoqué des pistes de collaboration propices au maintien d’une sécurisation optimale des outils numériques de l’Assemblée nationale.

  • lanationdj.com
  • 1 day ago

Une délégation nationale prend part aux travaux de la 50ème session de l’assemblée parlementaire ACP. La mission djiboutienne comprend les députés Mohamed Abdallah, Ouma Mohamed Hamid. Ils sont accompagnés du conseiller spécial de l’UIP-IGAD, Bourhan Daoud Ahmed, de l’ambassadeur de Djibouti accrédité à Bruxelles, Omar Abdi Saïd, et de son premier conseiller,  Mohamed Bourhan. Les officiels djiboutiens sont également partie prenante de la 35ème session de l’assemblée paritaire ACP.