Guinea

  • africaguinee.com
  • 15 hours ago

CONAKRY-Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) veut accentuer davantage la pression sur le Président Alpha Condé. Les opposants au projet de changement constitutionnel projettent de nouvelles manifestations la semaine prochaine dans le pays, a appris Africaguinee.com.

  • africaguinee.com
  • 16 hours ago

Le Chef d’État-major Général des Armées informe, qu’après la remise du drapeau national au Bataillon Gangan 5 par le ministre de la Défense nationale le 11 octobre 2019 à Kindia dans le cadre de la participation des troupes guinéennes aux opérations de maintien de la paix au sein de la Minusma au Mali, les rotations débutent cette nuit à Conakry.

  • africaguinee.com
  • 20 hours ago

L’ancien premier ministre guinéen Kanine Komara observe avec inquiétude la crise politique que traverse son pays. Déplorant les violences meurtrières de ces derniers jours, il estime que le Président Alpha Condé a encore une chance de sortir par la grande porte.

  • africaguinee.com
  • 20 hours ago

CONAKRY-Le front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a lancé hier soir un mot d’ordre demandant aux citoyens d'observer une ville-morte sur toute l’étendue du territoire national ce jeudi 17 octobre 2019. L’objectif vise à protester contre le changement de la Constitution.  L’appel a-t-il été suivi ? Nos constats à  Conakry.

  • africaguinee.com
  • 21 hours ago

Les arrestations de 8 membres du Front National de la Défense de la Constitution (FNDC) samedi 12 octobre constituent une nouvelle étape franchie par le pouvoir guinéen dans sa tentative de museler toutes les voix critiques à l’encontre des velléités de changement de la constitution pour assurer un 3e mandant au Président Alpha Condé. Alors que les citoyens sont appelés à descendre dans les rues ce lundi 14 octobre, … associations exigent la libération des militants et une condamnation de la part des partenaires internationaux de cet acte arbitraire.

  • africaguinee.com
  • 1 day ago

CONAKRY- La communauté internationale réussira t-elle à faire plier le Président Alpha Condé dans sa « supposée » intention d’organiser un référendum Constitutionnel ? Alors que violences ont déjà fait 9 morts depuis le début des manifestations le lundi 14 octobre dernier, la communauté internationale a appelé ce mercredi 16 octobre 2019 au « respect du cadre constitutionnel » à travers notamment l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes. Il s’agira notamment de la tenue des élections législatives et présidentielles.