Morocco

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

■ Il a demandé à changer se date de naissance!

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

Les dix premières promotions sorties de l’ENCG Oujda doivent leur réussite à Fatna Lemdersi. Une femme sans qui la région de l’Oriental n’aurait jamais eu sa propre école nationale de commerce et de gestion et qui a inspiré beaucoup de respect auprès de bon nombre de nos lecteurs. (cf. notre édition du 28/11/2018)

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

Les recettes fiscales perçues dans les économies avancées ont continué d’augmenter. D’après les derniers travaux de l’OCDE «Statistiques des recettes publiques 1965-2017» publiés le 5 décembre 2018, les impôts sur les sociétés et sur la consommation représentent une part croissante des recettes fiscales totales. Voici les principaux messages:

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

La visite d'Etat au Portugal du président chinois Xi Jinping a débouché sur la signature de plusieurs accords. Il a donné une conférence en présence du Premier ministre portugais Antonio Costa (à droite) (Ph. AFP)

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

L’Organisation mondiale de la santé considère la législation comme élément essentiel  de la Couverture sanitaire universelle (CSU), afin de protéger les droits du patient, du médecin, assurer une meilleure gouvernance, plus d’efficience et  d’équité. Qu’en est-il au Maroc?

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

A travers un essai de 290 pages, Chakib Guessous égrène les différentes unions hors mariage régulier qui ont vu le jour un peu partout dans le monde arabe. Il montre comment les concepts traditionnels s’imposent comme de nouvelles formes de conjugalité

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

Les amateurs de comédies sociales rythmées et décalées seront ravis. La pièce culte de Laurent Baffie «Toc Toc» débarque au Mégarama de Casablanca le 13 décembre. Une œuvre teintée d’un humour noir et intelligent qui tourne en dérision les troubles obsessionnels compulsifs pour mieux les faire accepter (Ph. PPL)

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

A travers son ouvrage, le sociologue Chakib Guessous appelle à «un débat serein et dépassionné, pour le bien de nos jeunes et de notre pays». Ces derniers sont en mal de repères, ce qui engendre de nombreuses frustrations, dont sexuelle. «Et chacun improvise à sa manière pour satisfaire ce besoin». Pour lui, la société marocaine évolue et il faut trouver une solution qui cadre avec cette transformation.

  • leconomiste.com
  • 3 days ago

Khalil Hachimi Idrissi (KHI pour les intimes) avait déjà révélé ses talents d’écrivain dans Billets bleus (2005), une Conversation marocaine (2015) et l’Intuition de la preuve (2016).